Lilith est une chatte très peureuse ! Un soir, elle décide malgré tout de sortir de la maison rassurante qu'elle habite avec sa maîtresse. Mais la nuit est encore plus effrayante que dans l'imagination de Lilith. Elle va senfuir à toute vitesse pour échapper aux étranges personnages qu'elle va croiser au fur et à mesure de l'histoire. Parviendra-t-elle à retrouver le chemin du retour, et sa maîtresse, si rassurante ?

Commander sur:
scénario: Rozenn
illustrations: Xavier Collette
version rigide: 8€
version souple: 4€


Music by Danny Elfman (Nightmare before Xmas - End title


Nous remercions de tout notre coeur tous les participants au concours. C'est toujours un moment difficile que de choisir, mais voilà, nous y sommes arrivés, et je vous laisse découvrir les gagnants, ainsi que toutes les participations!

Illustrations/Photos:

Le gagnant:






Les autres participations:





Mais qui est Lilith ? La bête est un truc tout blanc plein de poils, aux grands yeux verts dignes de ceux du Chat Potté. Lilith est un chat schizophrène que l’on n’arrive rarement à suivre : elle peut être restée pendant une heure allongée sur le canapé, les quatre fers en l’air, les yeux inexpressifs, et la seconde qui suit, la voilà qui se lève pour courir à toute vitesse dans la chambre, piquée par on ne sait quelle bestiole, avec une lueur de folie dans le regard. S’en suit un long miaulement rauque qui tranche avec ses petits miaous de chaton. Lilith n’a pas de cerveau. Ou plutôt si : il est situé dans son ventre. Car Lilith ne pense qu’à manger. Manger, dormir, faire des câlins. Les câlins, à ce propos, sont souvent épiques, car madame trouve toujours le moyen de venir s’affaler sur le clavier de l’ordinateur lorsqu’on est occupé à bosser. Lilith, donc, en plus d’être un formidable radiateur portable, sert également de réveil matin. Il n’est pas rare de se réveiller, de tourner la tête, et de distinguer sa silhouette dans le noir, couchée à 10 cm de l’oreiller. Elle adore faire des blagues aussi, ne pas répondre quand on l’appelle. Généralement, elle se trouve sous la table du salon, et nous regarde l’air de dire ‘qu’est-ce que tu viens m’embêter, toi ?’. Elle aime aussi prendre la place sur le canapé lorsqu’on a le malheur de se lever 5 minutes. Vous comprenez, la place est chaude. Voilà. Lilith, c’est ça. C’est plein d’autres choses encore, mais il faudrait écrire des lignes et des lignes sur le sujet, et nous, en fait, ça nous suffit de l’avoir à la maison.


2010-2012© Rozenn - Xavier Collette